Business & Decision, groupe international de consulting et d’intégration de systèmes, annonce, pour l’exercice 2016, un résultat opérationnel de -0,4 millions d’euros. Pour le second semestre 2016, le résultat opérationnel s’établit à 0,6 M€, affichant ainsi une amélioration de sa rentabilité opérationnelle par rapport au premier semestre 2016.

M€

2016(*)

2015 (publié)

Chiffre d’affaires

227,6

224,2

Résultat opérationnel courant

Résultat opérationnel

0,2

-0,4

5,9

4,7

Résultat net (part du groupe)

-5,9

1,0

(*) Les comptes au 31 décembre 2016 ont été arrêtés par le conseil d’administration le 28 mars 2017. Les comptes sont en cours d’audit par les commissaires aux comptes.

 

Christophe Dumoulin, Président-directeur général de Business & Decision, déclare : «  L’année 2016, conformément à notre feuille de route, a été celle de la transition. Nous avons réalisé une bonne performance en termes de croissance du chiffre d’affaires. Nous avons mené les actions de recentrage sur notre cœur de métier et  mis en place une nouvelle gouvernance pour le pilotage de l’entreprise. Le second semestre 2016 bénéficie d’ores et déjà des impacts de nos actions qui produiront leur plein effet en 2017. »  

En 2016, le chiffre d’affaires consolidé est de 227,6 millions d’euros, en croissance de 1,5 % par rapport à 2015. La croissance du chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants s’établit à 6,0 %.

Le résultat opérationnel courant s’établit à 0,2 M€, contre 5,9 M€ pour l’exercice 2015. Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2016, à -1,0 millions d’euros, a été compensé par un résultat opérationnel courant en nette amélioration au deuxième semestre 2016 à 1,2 millions d’euros.

Le résultat opérationnel s’élève à -0,4 M€, après impact de charges opérationnelles dont les coûts de restructuration et de cession. Le résultat financier s’établit à -2,1 millions d’euros, équivalent à l’exercice précédent.

Le résultat net, part du groupe, s’établit à -5,9 million d’euros dont -4,0 millions d’euros en S1 2016.

La dette financière nette s’élève à 27,1 millions d’euros contre 26,8 millions d’euros pour l’exercice précédent. Les cessions d’activités aux Etats-Unis ont entraîné une baisse du goodwill de 3,6 millions d’euros.

Le groupe a renégocié avec ses banques le reprofilage de sa dette à moyen terme. Bien que le ratio dette financière nette sur Ebitda n’ait pas été respecté au 31 décembre 2016, les banques ont renoncé à l’exigibilité du solde du financement mis place en avril 2016.

 

Perspectives

L’année 2017 bénéficie d’un contexte favorable pour poursuivre la croissance tout particulièrement dans les domaines d’innovation. Les actions de pilotage de la rentabilité se poursuivent et devraient permettre un retour à des niveaux de marge supérieurs.

 

Prochains rendez-vous financiers 

30 mars 2017 :                  Réunion d’analystes et d’investisseurs – Résultats annuels 2016 (11 h 30)

27 avril 2017 :                   Chiffre d’affaires du 1e trimestre 2017, après clôture de la Bourse (17 h 35)

28 juin 2017 :                   Assemblée générale des actionnaires pour l’exercice 2016 (Paris, 17 h 30)

31 juillet 2017 :               Chiffre d’affaires du 1e semestre 2017, après clôture de la Bourse (17 h 35)

31 août 2017 :                     Résultats semestriels 2017, après clôture de la Bourse (17 h 35)

4 septembre 2017 :            Réunion d’analystes et d’investisseurs – Résultats semestriels 2017

31 octobre 2017 :            Chiffre d’affaires du 3e trimestre 2017, après clôture de la Bourse (17 h 35)

31 janvier 2018 :                     Chiffre d’affaires annuel de l’exercice 2017, après clôture de la Bourse (17 h 35)

 

Back to top